Nos rendez-vous "Adhérents" en 2019

A la découverte d'un cadran canonial, cela ressemblait à un cadran solaire, mais ce n'était pas...
A la découverte d'un cadran canonial, cela ressemblait à un cadran solaire, mais ce n'était pas...
Ce qui restait de Longefont après dégagement des terres : 45 chapiteaux y étaient enfouis !
Ce qui restait de Longefont après dégagement des terres : 45 chapiteaux y étaient enfouis !
L'église aujourd'hui. On mesure le chemin parcouru. Pierres des colonnes et chapiteaux romans ont retrouvé une place méritée.
L'église aujourd'hui. On mesure le chemin parcouru. Pierres des colonnes et chapiteaux romans ont retrouvé une place méritée.
Cécile Reims
Lys St Georges

Le 16 mars, Assemblée générale

L'assemblée générale annuelle s'est tenue à la chapelle des Capucins. M. Serge Descout, président du Conseil Départemental, Mme Michèle Selleron, conseillère départementale étaient excusés, M Judalet, Maire de la Châtre était représenté par Mme Vilches-Pardo, adjointe à la culture.

 

L’Association a rencontré M. Judalet, maire de La Châtre, pour évoquer les  chantiers ou dossiers en cours :

  • l'orgue est restauré. Notre association, qui est membre du conseil d’administration des Amis de l’orgue, a fait un don de 1000 euros ;
  • Le Monument aux morts a également été restauré mais certaines parties sont à revoir ;
  • la restauration de la Piétà est prévue en septembre 2019. L’association donnera 2100 euros provenant des fonds recueillis lors d’un concert et d’une brocante organisés il y a 3 ans ;
  • les vitraux de l’église Saint-Germain doivent être consolidés, ce travail est prévu en 2020 ;
  • pour la Maison Rouge, la Ville attend l’autorisation de la DRAC pour élaborer le financement de l’opération.

Mme la Présidente informe de la poursuite des échanges avec les différentes associations œuvrant à la préservation du patrimoine : Châteauroux, Le Blanc, Argenton, Issoudun…

 

 

La réunion fut suivie de la conférence"Une loge maçonnique à La Châtre au XIXe siècle", présentée par Christian Démocrate.

Le 28 avril, Saint-Gaultier et Le Prieuré Notre-Dame de Longefont à Oulches

 

Nous remercions la Société d’études historiques du canton de St-Gaultier qui nous a chaleureusement accueillis : Mme Jarry, MM. Renault et Delétang. Nous avons alors découvert l'histoire de la ville, son église romane, son petit séminaire, ses bâtiments caractéristiques, ses fours à chaux...

M Delétang en donne une description détaillée sur le blog de St-Gaultier.

 

Venait ensuite un intermède consacré à l'art culinaire, au restaurant de Migné, avant de rejoindre Oulches et Notre-Dame-de-Longefont par le chemin des écoliers. Course cycliste oblige...

 

Ce prieuré féminin créé vers 1110, dépendait de l'ordre de Fontevrault fondé par Robert d'Arbrissel. Le monastère souffrit des guerres de religion et subsista jusqu'en 1791 où il fut vendu comme bien national. De l'ancien couvent restent : les murs de soutènement formant terrasse, un bâtiment dit "maison du confesseur", le manoir, et l'église qui a été  reconstruite. Le cadre, au bord de la Creuse, est magnifique.
L'actuel château de Longefont (1702) est l'ancien manoir du prieuré, il  est constitué d'un corps de logis rectangulaire, surmonté d'une haute toiture à la Mansart. Blanchemain, poète, propriétaire au XIXe, l'a flanqué de 2 tours proportionnées auxquelles sont accolés 2 bâtiments en retour.
L'église romane du XIIe
, qui était en ruines, a été magnifiquement restaurée par les propriétaires actuels. Elle comporte une série de 48 chapiteaux, en majorité historiés, et plusieurs éléments architecturaux qui ont été sortis des  décombres.

 

Ses propriétaires ont reçu le trophée de la plus belle restauration en 2015.

Le 11 juin, exposition Cécile Reims à Ars

Vanessa Weinling a présenté l'exposition consacrée à la vie et à l'oeuvre de Cécile Reims, artiste connue internationalement comme graveur. D'origine lituanienne, elle fut aussi résistante, tisserande, auteure... Un parcours étonnant à plus d'un titre pour cette femme remarquable qui réside à La Châtre.

Le 15 juin, anniversaire de l'AVLC

Pour fêter les 10 ans de la renaissance de leur association, les Amis du Vieux La Châtre ont invité les associations du département qui partagent les mêmes objectifs et valeurs pour échanger sur le thème de la mise en valeur et de la défense des patrimoines.

 

 

Durant l'été, visites de la Ville

Sont prévues :
  • le 23 juin, visite commentée de La Châtre consacrée à son passé médiéval ;
  • le 27 août, circuit commenté sur les maisons fréquentées par George Sand (RdV à l'office du tourisme à 16h30) ;
  • en juin ou septembre, possibilité de visiter en petits groupes les réserves du musée de La Châtre.

5-8 août, "Renaissance en Boischaut-sud"

Notre association participera aux journées « La Renaissance en Boischaut-sud » organisées par les « Milliaires » dans le cadre de l’opération Viva Da Vinci «500 ans de RenaissanceS en Val de Loire ». En Boischaut-sud, un circuit Renaissance comprend 4 monuments historiques où les visites seront commentées par des spécialistes (participation 5€ sauf mention spéciale) :
  • lundi 5 août à 15h, château d'Ars ;
  • mardi 6 août à 15h, château de Lys-Saint-Georges ;
  • mercredi 7 août à 15h, visite et poésie dans l’église de La Motte-Feuilly. Le tombeau de Charlotte d’Albret
  • mercredi 7 août à 16h30, présentation du poète berrichon de la Renaissance, Jean Lauron ;
  • jeudi 8 août à 15h, poésie berrichonne à Neuvy-Saint-Sépulchre, participation libre ; 
  • jeudi 8 août à 15h, la chapelle des Carmes à la Châtre (gratuit) ;
  • jeudi 8 août à 20h : Renaissance de la poésie berrichonne de Maurice Rollinat par Daniel Rasson et Gérard Guillaume sur réservation au 06 71 43 37 56 ;
  • du 4 au 9 août à Ars de 14h30 à 18h30, exposition sur Guillaume de Marcillat, peintre verrier né à la Châtre, exilé en Italie au tournant du XVème siècle (entrée libre).

Plus d'information dans notre Programme 2019.

ou télécharger le programme complet de ces journées.